Newsletter Jobtech
Inscrivez-vous à la newsletter

Top 50 des Employeurs les plus Attractifs en Europe

Universum publie son classement « Top 50 des employeurs les plus attractifs en Europe en 2012 ». Plus de 85 000 jeunes diplômés issus des filières Commerce/Management et Ingénierie ont été interrogés, dans 10 pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Russie, Espagne, Pays-Bas, Suisse, Pologne et Autriche).

Chez les Ingénieurs, BMW (1er) est grand gagnant, suivi par IBM (2ème) et Siemens (3ème).

« Au-delà de la puissance de la marque commerciale, les étudiants valorisent l'innovation et les possibilités de carrières à l'internationale, que leur apportent également ces entreprises, en plus d'une bonne référence pour une carrière future.», évoque Jörgen Gullbrandson, Directeur Universum EMEA.

 

Les grandes tendances de cette enquête :


Attrait mitigé pour le secteur des logiciels et services en informatique

 

Pour les élèves ingénieurs, l'industrie des logiciels et services informatique est la plus attractive et ils la préfèrent souvent à d'autres industries majeures, comme les biens de grande consommation (FMCG) ou l'énergie. On retrouve alors logiquement IBM (2ème), Google (3ème), Microsoft (5ème), Intel (12ème) ou encore HP (13ème) dans le haut du classement.

Si les étudiants en Commerce/Management ne sont pas spontanément attirés par l'industrie des logiciels et services informatiques, beaucoup de leurs employeurs idéaux appartiennent à celle-ci. Google (1er) en est la preuve, tout comme Microsoft (10ème) ou IBM (20ème). Pour diffusion immédiate

«Cette dichotomie en termes d'attractivité « industrie versus entreprise » montre à quel point la marque employeur est importante. Il n'est plus suffisant de faire partie d'une industrie attractive, les étudiants sont capables de faire la différence et d'identifier ceux qu'ils considèrent comme des employeurs idéaux, quelle que soit l'industrie à laquelle ils appartiennent.», remarque Julien Marchalant, Consultant en Marque Employeur Universum.

Si l'on assistait, ces dernières années à des baisses ou hausses d'attractivités communes à des entreprises d'un même secteur, cela n'est plus vrai désormais. Les étudiants sont bien plus sensibles à l'entreprise en elle-même, à sa promesse employeur, à ce qu'ils pourront y trouver et à la façon dont ils pourront s'y développer.

 

Le développement et la formation professionnelle sont primordiaux aussi pour les Européens

 

Qu'il s'agisse de l'Asie ou de l'Europe, les étudiants sont à la recherche de développement et formation professionnel, ils considèrent même cet aspect comme l'attribut le plus attractif chez un employeur.

Chez les étudiants en Ingénierie, ce sont les critères « innovation » et « environnement de travail cordial » qui prédominent, caractéristiques principales des employeurs qui les attirent.

Les étudiants français placent également le critère « des produits et services attractifs et innovants » en bonne position, alors qu'on retrouvera plutôt « un salaire de base compétitif » pour l'Allemagne et « un travail challengeant » pour l'Italie. La Pologne, la Russie et l'Allemagne mettront en avant, quant à eux, la sécurité de l'emploi.

 

Les biens de grande consommation (FMCG) à une échelle européenne

 

Les grands employeurs en FMCG conservent de bonnes places dans le classement, dans les deux filières (Commerce/Management et ingénieurs)

Du côté des futurs ingénieurs, on retrouve tout d'abord Nestlé (11ème), puis Coca-Cola (15ème), Procter & Gamble (16ème) et Ikea (18ème). Unilever se classe moins bien que dans la filière commerce/management et est ici 29ème. Tout comme Kraft Foods qui obtient la 42ème place.

Les préférences des étudiants pour des produits attractifs et innovants se démontrent bien ici, les FMCG connaissent souvent des hauts et des bas en termes d'attractivités, mais restent généralement présents dans le Top50 des employeurs les plus attractifs. En temps de crise, notamment, ce sont des entreprises qui rassurent, de par leur développement, leur solidité financière et les produits qu'elles proposent. Pour diffusion immédiate

 

L'Oréal et LVMH

 

Du côté des ingénieurs, les deux fleurons de l'industrie du luxe sont présents dans le Top 50 : L'Oréal y est 20ème et LVMH 47ème. Schlumberger, l'un des leaders français de l'industrie pétrolière, est lui 40ème. Encore une fois, les entreprises françaises semblent avoir la cote en Europe : Renault se classe ici 26ème, EDF 28ème, ALSTOM 30ème et Orange 49ème.
 

Le Top 10 des employeurs idéaux pour les futurs ingénieurs

 

1. BMW
2. IBM
3. Siemens
4. Google
5. Microsoft
6. EADS
7. Bosch
8. General Electric
9. McKinsey & Company
10. Philips

 

Pour le classement complet : http://www.universumglobal.com/IDEAL-Employer-Rankings/Europe-Top-50

 


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2019