Newsletter Jobtech
Inscrivez-vous à la newsletter

Fiche métier : Qu'est-ce qu'un ingénieur du son ?

fiche-metier-ingenieur-du-son Un emploi polyvalent : ingénieur du son

L'ingénieur du son (ou chef opérateur du son) ne connaît pas la monotonie et exerce un métier aux possibilités infinies. Il doit faire preuve de compétences à la fois techniques et artistiques car, en plus d'avoir une bonne oreille musicale, il lui faut savoir utiliser les outils technologiques et les machines modulant l'univers sonore.

Le métier

Derrière sa console, l'ingénieur du son enregistre, mixe amplifie et reproduit les sons. Élément clé dans le monde de l'audiovisuel, il maîtrise des compétences très variées.
L'ingénieur du son est avant tout un technicien : il choisit le matériel à utiliser pour son projet (micros, amplificateurs, etc.), connaît l'acoustique pour l'étudier sur le site où il travaille, et sait utiliser des outils électroniques et informatiques parfois complexes.
En plus d'avoir des compétences techniques, l'ingénieur du son fait preuve de qualités artistiques et d'une importante culture musicale pour travailler avec les artistes, assurer un bon rendu du son et en tirer les meilleurs tonalités. Dans le domaine de la musique, il peut même se spécialiser dans un certain genre musical (jazz, classique, etc.). Il s'agit aussi d'un métier parfois éprouvant physiquement puisque l'ingénieur du son s'occupe aussi de l'installation et de la maintenance de son matériel.

Les qualités requises

Avoir une bonne oreille musicale et être déjà musicien est un atout très important pour obtenir un emploi en tant qu'ingénieur du son.
Ce dernier est en outre appelé à être très réactif puisqu'il doit dans certains cas, comme lors de concerts, savoir gérer en direct les flux sonores.
Le travail de l'ingénieur du son comporte aussi une importante partie relationnelle : il est en mesure de comprendre et de répondre aux attentes et exigences des artistes et travaille souvent sur ses projets en équipe avec d'autres professionnels de l'audiovisuel (machinistes, perchistes, etc.)
L'ingénieur du son doit aussi être très disponible et mobile : il travaille souvent le week-end, ou tard dans la soirée et est amené à se déplacer au gré des commandes.

Où exercer ?

L'ingénieur du son peut travailler en studio (son enregistré) ou en public (son diffusé). Il s'adapte alors à chaque projet, selon les contraintes de ses conditions de travail.
L'ingénieur du son peut donc exercer dans le monde du spectacle vivant (cirque, danse, théâtre, concert, festival), mais aussi en studio (pour l'enregistrement d'album par exemple). Il n'est toutefois pas limité aux domaines musicaux et peut tout aussi bien travailler pour la radio, la télévision ou le cinéma.

Formation

Si autrefois il était possible d'apprendre le métier sur le tas, il faut aujourd'hui s'orienter vers des formations professionnelles qui donnent les compétences scientifiques, techniques et artistiques nécessaires pour exercer le métier d'ingénieur du son. Un niveau Bac +2 est requis au minimum mais, au vu de l'importante sélectivité du secteur, il est fortement recommandé d'aller jusqu'à un Bac + 5.

Formation Bac + 2 :
BTS Métiers de l'audiovisuel option métiers du son
Diplôme des métiers d'art régie de spectacle, option son

Formation Bac + 3 :
Diplôme d'études supérieures des techniques du son (DESTS) option sonorisation
Diplôme d'études supérieurs des techniques du son (DESTS) option son audiovisuel

Formation Bac +5 :
Diplôme arts et techniques du théâtre parcours concepteur son (Ensatt)
Diplôme de l'Ecole nationale supérieure Louis Lumière section son
Diplôme supérieur des métiers du son du CNSMD de Paris Master pro image et son spécialité image et son

La formation en alternance est possible et permet de se forger une solide expérience professionnelle parallèlement à ses études.

Carrière

L'ingénieur du son est un salarié qui travaille souvent sur des offres d'emploi ponctuelles de commanditaires. Ses employeurs peuvent être des artistes musiciens, des sociétés de production, des organisateurs d'événements culturels,... Il existe toutefois la possibilité d'avoir une offre d'emploi plus stable, un CDD (contrat à durée déterminée) ou un CDI (contrat à durée indéterminée) voire éventuellement d'être fonctionnaire pour une collectivité territoriale. L'ingénieur du son, en début de carrière, peut toucher 1443,42 euros brut avec une semaine de 35 heures, et 2344,13 euros brut pour un CDI.

Source : « Grille des Salaires Intermittents au 1er janvier 2013 », Spiac la Cgt, http://spiac-cgt.org/wp-content/uploads/2013/12/Grille-des-salaires-Production-Audiovisuelle-1er-janvier-2013-Intermittens.pdf.

________________________________

Voir plus de métiers d'ingénieurs


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017