Newsletter Jobtech
Inscrivez-vous à la newsletter

SI : un marché tendu où l’expertise technique est de plus en plus recherchée

Michael Page Systèmes d'Information, division de Michael Page International, annonce la sortie de l'étude Fonctions & Rémunérations 2011-2012 consacrée aux métiers des systèmes d'information. 

Cette nouvelle édition présente de manière détaillée l'ensemble des fonctions traditionnelles d'une direction des systèmes d'information (DSI), ainsi que des fonctions spécifiques aux éditeurs de logiciels, cabinets de conseil et SSII. Avec plus de 400 recrutements de cadres par an, Michael Page Systèmes d'Information bénéficie d'une forte visibilité sur les tendances du marché en termes de besoins des entreprises et de niveau de rémunération.

Les rémunérations restent élevées 

Les rémunérations des fonctions liées aux systèmes d'information sont considérées comme élevées dans le marché des cadres. « Ce qu'il faut noter, c'est que les rémunérations peuvent progresser très rapidement jusqu'à 10-15 ans d'expérience, elles ont ensuite tendance à se tasser. L'accélération est forte en début de carrière, avec un salaire d'entrée moyen de 35 K€ en sortie d'école (bac+5), des augmentations annuelles de l'ordre 10% sur les cinq premières années. Ces niveaux élevés s'expliquent évidemment par la pénurie de candidats particulièrement sensible sur certains profils », observe Marlène Ribeiro, Directrice de la division SI de Michael Page.

Tension forte sur les profils d'experts

Une des conséquences de cette pénurie est l'ouverture des recrutements à l'international. C'est particulièrement vrai pour les experts techniques, quel que soit leur domaine d'expertise. Pour Marlène Ribeiro, cette situation s'explique par une tendance propre au marché français : « les fonctions SI techniques sont considérées comme moins nobles que les métiers proches du business, c'est-à-dire des problématiques fonctionnelles. Conséquence, après quelques années d'expérience, les ingénieurs ont tendance à quitter la technique pour le management. Les entreprises font appel à nous parce qu'elles n'arrivent pas à trouver par elles-mêmes ces experts sur le marché français. » 

Les segments les plus pénuriques 

Sur un marché des compétences globalement tendu, les profils les plus difficiles à trouver sont, et ce depuis plusieurs années, ceux d'ingénieurs de développement, en particulier sur les technologies Java, .Net, C++ et php. Les consultants et chefs de projets ERP (SAP, Oracle Application) sont également très recherchés, tant par les entreprises final que par les SSII. Il en va de même, d'une part, des administrateurs de bases de données expérimentés et, d'autre part, des ingénieurs et responsables sécurité. Enfin, les auditeurs informatiques et les architectes techniques sont trop peu nombreux pour répondre à la demande des entreprises.

Les sociétés de service tirent le marché

« Ce sont incontestablement elles qui recrutent le plus massivement », souligne Marlène Ribeiro. « Cependant, le monde du Web et plus spécifiquement celui du e-commerce est également très actif. Plus largement, les secteurs qui recrutent le plus sont ceux où les systèmes d'information sont stratégiques et critiques pour l'activité. C'est évidemment le cas de la banque et de l'assurance où les DSI sont historiquement de taille importante et doivent régulièrement acquérir de nouvelles compétences. » 

Une jeune génération ouverte à l'international

La génération sortie d'école depuis moins de 7 ans, se caractérise par une forte aspiration à la mobilité et aux contacts internationaux. L'internationalisation des formations initiales y est pour beaucoup. Les entreprises proposant de grands projets par nature internationaux ont de ce fait leur faveur, sachant que les informaticiens sont moins regardant sur le secteur d'activité de l'entreprise que sur l'intérêt intrinsèque des projets. 

Les seniors appréciés pour leur recul 

Recherchés pour leur connaissance des problématiques des utilisateurs, les seniors ont de réelles opportunités dans les fonctions SI sous réserve d'avoir constamment actualisé leurs compétences technologiques. Les meilleures voies pour valoriser leur seniorité sont l'expertise de haut niveau sur les technologies actuelles et les postes comportant une dimension managériale importante.

L'étude Fonctions & Rémunérations Systèmes d'Information 2011-2012 est disponible : http://www.michaelpage.fr/productsApp/etudes_rem/Edr_SI.pdf

Articles connexes

IT : les compétences qui dopent les salaires !

Dans les secteurs de l’informatique et des télécoms, les demandes en termes de compétences évoluent beaucoup et certains profils deviennent très prisés. Une occasion pour certains candidats de revoir à la hausse leurs prétentions salariales.

{cms.article.collection.read_more}

Les profils open source, sécurité et techniques ont le vent en poupe

En perpétuelle évolution, l’informatique est un milieu où les entreprises renouvellent constamment leurs exigences en termes de compétences. Le point sur les profils les plus recherchés actuellement.

{cms.article.collection.read_more}


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2014