Newsletter Jobtech
Inscrivez-vous à la newsletter

Les femmes de plus en plus présentes dans le secteur du BTP

emploi des femmes dans le BTP

Les femmes de plus en plus présentes dans le BTP

Davantage présentes dans les formations, elles décrochent des emplois et font évoluer le regard que l'on porte sur certains métiers.

De moins en moins de professions restent l'apanage exclusive d'un sexe. Les métiers typiquement féminins se masculinisent, et les professions ne comportant que très peu de femmes voient arriver de nouvelles recrues féminines. Les mentalités évoluent et l'on se réfère aux compétences plutôt qu'aux apparences ou aux traditions.

Les femmes dans le BTP : les chiffres et les tendances

Selon la Fédération Française du Bâtiment, la féminisation de tous les secteurs du bâtiment et des travaux publics est en marche. Quelques chiffres illustrent cette évolution nette. Ainsi en 2010, le BTP comptait 11.1 % de femmes. Il y a une grande disparité dans les postes occupés : seulement 1.6 % dans la catégorie ouvrier, 15.4 % dans la catégorie cadres et 47.1 % dans la catégorie techniciens (y compris administratifs). L'explication réside peut-être dans le fait que les équipes d'entreprises de BTP sont amenées à réaliser des prestations loin de leur agence et partent pour des chantiers de plusieurs semaines. Pour des raisons d'organisation familiale, les femmes sont moins enclins à franchir ce pas.

La France compte aujourd'hui 3000 femmes chefs d'entreprises ou collaboratrices. 27% des PME-TPE sont dirigées par une femme, dont 24% dans la construction. Cette tendance forte se confirmera encore d'ici 2020.

Les raisons d'une mutation

Avant tout, c'est au niveau de l'orientation des jeunes et des formations que les changements sont les plus palpables. Les femmes étaient moins de 8 % à intégrer l'École Supérieure des Jeunes Dirigeants du Bâtiment en 1994. Elles sont à présent 23 %. Au cours de l'année scolaire 2011 - 2012, on comptait 10 000 femmes en formation initiale. Reste que cela ne garantit pas un emploi à la clé. Il faut convaincre un recruteur, lui donner des garanties.

Les niveaux auxquels sont davantage représentées les femmes sont les niveaux supérieurs. Elles sont 25 % en formation d'ingénieurs contre 17 % en bac + 2 génie civil et seulement 5 % en CAP, ce qui concorde avec les statistiques de postes exposées précédemment.

On peut donc évoquer des changements de mentalités. Exclues ou mal considérées dans les métiers physiques, jugées parfois de façon simpliste inaptes à porter de lourdes charges ou à conduire des engins, elles se révèlent bien au contraire solides et fiables. Elles répondent aujourd'hui plus volontiers à une offre d'emploi, on leur donne davantage leur chance et elles doivent faire preuve de plus de volonté et de persévérance que leurs homologues masculins.

Ce que les femmes apportent au secteur du BTP

Dans les TPE-PME, il faut être constamment sur plusieurs fronts simultanément, savoir répondre aux sollicitations urgentes tout en ayant en tête les autres tâches à accomplir. Les femmes semblent être plus à l'aise à cet exercice. Elles apportent de la rigueur et de la discipline et apprécient moins l'improvisation que les hommes. Dans une relation commerciale, elles disposent de plus de tact et ont une approche moins directe, ce qui peut faciliter l'acceptation d'une situation ou d'un devis. Au sein d'équipes de chantier, elles tiennent toujours une place à part et ont tendance à être choyées par leurs collègues qui apprécient cette mixité en devenir. Les employeurs ne s'y trompent pas et leur font de plus en plus souvent confiance. Certains cependant peuvent demander une prolongation de la période d'essai d'entrée de jeu pour accepter de confier un poste de responsable d'équipe à une femme.

________________________________

Voir toutes nos offres d'emploi BTP


Copyright © StepStone GmbH 1996 - 2017